Et la terre continue de tourner ...

Un blog commencé en Mai 2006 , lors d'un événement assez dramatique dans ma petite famille. Ce blog a tout de même plutôt la forme d'un livre qu'un blog .


**********************************************************************

Blogs, Blogs, Blogs....

Introduction.

C'était une journée presque comme les autres... Oui , comme les autres... Du moins à un détail près. Il y avait quelqu'un en moins à la maison. Ma foi, je m'y étais fait à cette idée. Bledart, le chat de mon père avait été piqué hier soir. Un chat en moins. Il en restait deux. Ainsi, va la vie. La terre continue de tourner. C'est ce que j'ai l'habitude de dire lorsque quelque chose ne va pas. Oui, la terre continue de tourner et mes deux continuaient de faire tourner leur petit monde. Il faut peut-être que je vous présente la petite famille. Il y a moi, bien sûr , votre modeste serviteur au féminin. Mais ne nous attardons pas sur ce personnage secondaire. Précisons simplement son univers. Il vit encore chez ses parents à l'âge de 23 ans. Ma foi, on est si bien chez Papa , Maman, surtout quand on ne paie de loyer. Papa et Maman. Appelons-les Poupoune et Moumoune comme je le fais moi-même lorsque j'ai quelque chose à demander. Et enfin, il y a mes deux vedettes. Virgule et Réglisse : Virgule, c'est le trouillard de base, éternel stressé, chat qui ne s'inquiéte pas de savoir si la terre continue de tourner tant que je suis là. Et oui, je suis sa mère, sa femme, sa soeur, sa maîtresse. Bref , je suis sa lune, sa planète, son soleil, sa galaxie , son univers. Arrive enfin le petit dernier de la famille, Réglisse, un magnifique chat noir qui fait fondre les coeurs les plus glacés un soir d'hiver. C'est un bourreau des coeurs qui en plus ne connaît pas la méchanceté. Laissez-moi vous conter cette petite histoire qu'est la notre et qui pourrait être la votre. Laissez moi vous raconter l'histoire d'un bonheur partagé , l'histoire d'une vie avec ses bonheurs et ses malheurs. Laissez-moi vous conter cette histoire qui a pour morale : Et la terre continue de tourner.

**********************************************************************

Tout a commencé un beau matin !

19-04-2006


C'est un jour qui risque de marquer l'histoire aujourd'hui. Non, nous ne sommes pas en 1969. Mr Amstrong a marché depuis longtemps sur la lune. Nous ne sommes pas non plus en 1989 avec la chute du mur de Berlin. Non, nous sommes en 2006, l'année où les femmes arrivent au pouvoir en Allemagne et ailleurs. Cette année a commencé de manière peu exceptionnel chez nous. Les oiseaux chantaient, les papillons volaient, les chiens couraient, les chats mangeaient... Les chats mangeaient... Non, justement , un chat ne mangeait plus : Bledart, le chat de mes parents. Il maigrissait à vu d'oeil , lui le parfait dilettante indépendantiste. Au médecin , le verdict est tombé : Leucose des chats en phase terminale. Il a été piqué. Tout est allé très vite. Il n'a rien senti et il n'a plus souffert. Deux ans, il avait. Je m'attendais pas le soir à ne plus le revoir. Et pourtant, c'est bien ce qui s'est passé. Mais ce n'était pas le plus grave. Le plus grave est que la leucose des chats et une maladie transmissible entre les autres chats. Maladie sournoise que celle-ci. Il existe bien un vaccin préventif. Mais comme toujours, dans les malheurs, on ne pense que cela peut nous arriver un jour. On ne se sent pas concerné. Oui, le couperet tombe un jour.
Voilà comment on se retrouve aujourd'hui au médecin pour Virgule et Réglisse. On est censé dire le vétérinaire pour les chats. Pour moi, cela reste un médecin. Pourquoi employer d'autres mots pour les animaux ? Ce qui est bon pour nous et aussi bon pour eux . Enfin , un mot n'est qu'un mot et ne change pas la réalité. Ce matin, Virgule m'a senti venir à deux cents mètres . Il a un don ce chat. Il peut lire en moi. Ce que je fais , il le devine. Ce que je pense, il le devine. Ce que je prépare , il le devine. Ce que je vais faire , il le devine. Ce n'est pas pratique quand on est censé attraper un chat pour le mettre dans la caisse de transport. Bein oui, au médecin, on ne va pas y aller en roller le chat sur les épaules. Il me ferait une crise cardiaque avant d'arriver à destination. Génial , il se réfugie en dessous le lit. L'heure tourne . Il va falloir employer les grands moyens. Soit , tu veux la guerre, tu vas l'avoir. Par contre, je sors mon arme ultime tout de suite. Balai, action.

Il n'y a rien de plus pratique qu'un balai pour déloger un chat récalcitrant sans se prendre un coup de patte. Si, si , juré. La preuve, le chat était dans la caisse de transport en moins de deux. Il a juste eu le temps de me donner un petit coup de griffe au passage . La routine , quoi.

Et , maintenant, Mr Bourreau des coeurs. Une petite laisse , le chat sur l'épaule et le tour est joué. N'ai-je pas dit qu'il était adorable ?

Une fois, chez le médecin, son assistant connaissant bien mon premier fauve qui est dans la boite, il préfère l'endormir un peu. Une vraie poupée. Ensuite, on lui aurait fait dansé la polka, il ne s'en serait même pas rendu compte. Bras ( Pattes ) étendus, il ne s'en rend même pas compte. Une petite prise de sang. Et le tour est joué. Quant à Réglisse, ce petit amour se laisse faire . Un petit miaulement histoire de faire culpabiliser ce beau monde et ... FINI !

Maintenant, il reste le plus long ... L'attente des résultats. Virgule à moitié endormi ne se rend pas compte de mon inquiétude. Réglisse n'a qu'une idée en tête. Se glisser dehors à la première porte qui s'ouvre. Mais pas de chance. Même à moitié morte d'inquiétude, le général en chef que je suis veille. Un petit quart d'heure pour savoir s'ils ont cette maladie, eux aussi. J'ai prié pour que le non l'emporte, telle une élection où la santé de mes chats est l'enjeu. Non, ils gagnent et ils ne sont pas malades. Oui, ils perdent et ils sont malades.

ça y est , le résultat arrive. Le non a emporté pour Virgule... Mais pas pour Réglisse...

" PUTAIN ! "

C'est ainsi que j'ai manifesté ma colére et ma tristesse. Un simple mot est sorti de ma bouche. Après, la résignation a fait place. Comme je dis toujours , et la terre continue de tourner. La veille, lorsque j'ai appris la nouvelle, j'ai lu un livre où tous habitants de la planète tombaient malades à cause d'un virus. Ainsi , ma réalité pourrait être pire. Virgule a été vacciné contre cette maladie. Il devra cohabiter avec le nouveau porteur de la leucose. Réglisse, à moins d'un an, ta vie est déjà en sursis.

Une fois rentré à la maison, le bilan était vite fait pour moi, les parents et les chats.

Virgule : Son seul soucis pour l'instant de trouver un endroit sûr où on ne risquerait pas de le trouver pour le ramener chez les timbrés des piqûres. Une dans la patte, une dans le cou et une dans les fesses, bonjour les bleus !

Réglisse : " Ca y est , on est rentré à la maison .Je vais pouvoir aller dormir "

Poupoune : " C'est la faute à pas de chance. "

Moumoune ; " ... "

Moi , et bien , je sens une larme perler à mon oeil. J'ai horreur de pleurer. Pour moi, j'ai un signe d'abandon et de faiblesse. J'ai donc horreur de pleurer et de m'avouer vaincu. J'ai horreur de pleurer et de baisser les bras. J'ai horreur de pleurer et de rendre les armes sans même pouvoir se battre. Pourtant, j'ai pleuré et j'ai essayé de réfléchir. Ma foi, chaque jour passé avec Réglisse et Virgule sera une victoire et nous sommes tous encore ensemble. Et puis on doit tous partir un jour. Reglisse partira seulement un petit peu plus tôt. Entretemps, on lui donnera tout l'amour et toutes les croquettes dont il a besoin. Quant à Virgule, bein , il va devoir me partager un peu plus souvent avec Réglissou. Et puis, il faut attendre. Cela peut être encore pire. Reglisse allait dés fois chez ma soeur qui a trois chats. Eux aussi vont passer à la séance tir de fléchette dans les fesses. Dans une semaine exactement.
Pour l'instant,les statistiques ont donné 50/50 . Deux chats analysés, un malade , l'autre non. On verra comment le chiffre se maintient, à la hausse , ou à la baisse. A la hausse, plus de chats malades. A la baisse , moins de chats malades. Comme les températures à la météo.

J'espère simplement qu'il fera très froid la semaine prochaine.

**********************************************************************

Pas trouvé de titre ...

25/04/2006
Presque une semaine déjà. Le temps passe vite et la terre a tourné 7 fois sur elle-même. Et j'ai du tourné un nombre incalculable de fois dans ma tête cette dernière semaine. Cela remonte à une semaine. Le temps d'une vie , pourtant , celle de Bledart au moins.
Le temps d'une vie. Cela peut-être très long ... et très court. C'est comme le temps de la vérité. Il peut être très long et très court. Ce temps a du être très long pour ma soeur depuis une semaine. Elle ne sait pas encore à quoi s'en tenir pour ses trois chats . Elle saura demain. Comme je l'ai déjà dit , espérons qu'il fasse exceptionnellement froid demain.

**********************************************************************

L'heure de vérité


26/04/2006
Et voici votre présentatrice météo préféré. Tout d'abord, il a fait un froid exceptionnelle, ce matin, oui exceptionnelle : Les trois chats de ma soeur sont négatifs au test de la leucose ! A noter une légère dépression passagère du plus jeune des trois chats à qui il a fallu faire deux anesthésies. Mais il s'en est remis très vite et le ciel est de nouveau très claire.

Quel soulagement donc. Au moins, je ne me sentirai pas coupable vis à vis de ces trois bébés à Soeurette.

A la maison, aussi le temps est au beau fixe. La tempête est passée et on fait le bilan des dégâts. Ma foi, Reglissou après une semaine, a toujours autant envie de s'amuser. Mon éternel insouciant. Une seule chose a changé. Poupoune, Moumoune et moi cédons à tous ces caprices. Cela , il l'a bien compris. Par contre, Virgule n'apprécie pas du tout de devoir me partager encore plus avec lui. Bein, oui , il est malade, Réglisse.

Virgule : " Et moi, je suis malade d'amour. Je fais comment ? "

Effectivement, je ne sais pas. Il va falloir simplement apprendre à partager ma modeste personne . Car je n'ai pas trop envie d'être coupé en deux pour être partagée. Par contre, je suis pliée en deux aujourd'hui : Mal au dos car Messieurs les chats ont dormi dans mon lit et j'ai du me tordre en deux pour leur laisser la place.
Au final, on pourrait dire que rien n'a changé. Ils me mènent toujours la vie dure mes deux diables... Rien ... Vraiment ? Du moins, c'est ce que je veux essayer de me convaincre.
Car c'est difficile de se résigner. C'est difficile d'admettre que le chat le plus jeune vit avec un fil de vie plus court que les autres et que ce fil peut être coupé à tout instant. Pourtant, on n'a pas le choix. Il faut l'admettre et sourire des sauts de Reglisse. Car ce chat est champion du saut en hauteur. La preuve , il arrive à sauter le 1 m 50 qui le sépare du sol et de mes épaules !Qu'il bondisse comme cela le plus longtemps possible.

Virgule : " Et encore, il n'y en a que pour lui. "

Meuh non , je t'oublies pas Virgule, la preuve , je conclus sur cette remarque !

**********************************************************************

Les deux fléaux terrestres


Le 04/05/2006Il existe deux fléaux dans mon petit monde :

  • Votre modeste serviteur qui s'ennuie, tourne en rond, ne sait pas quoi faire, marche de long en large, en se plaignant à tout le monde autours qu'il s'ennuie.

  • Réglissou, le petit chat noir qui a le même défaut que quelqu'un que je viens de citer : Lorsqu'il s'ennuie , il se plaint à tout le monde.

Il a également un autre petit défaut sur cette photo : sa tendance à s'infiltrer partout pour que l'on s'occupe de lui , y compris sur Virgule. Il faut croire que de là , il a un bon point de vue, et son miaulement perce mieux dans les airs pour se répercuter sur les murs. C'est un emplacement stratégiquement intéressant puisqu'il permet de monopoliser l'attention de la maîtresse .

Qui a dit ? : " Qui se ressemble , s'assemble ? "

Il faut signaler que Reglissou a vite compris en ce moment que l'on obéit à ses seuls petits caprices. Et OUI ! ça a des avantages d'être malade. Tout le monde est à ses petits soins et ce chat a tout le monde a ses pieds.  Et vu qu'il est définitivement malade, autant en profiter dés maintenant en cassant les tympans de tous les habitants de son univers. Heureusement qu'il n'y a que quatre habitants dans cet univers : Moumoune, Poupoune, votre modeste rédacteur et Virgule.

Je me dois tout de même de signaler qu'un habitant n'a pas changé d'attitude vis à vis de notre petit malade : Virgule, l'éternel stressé, possessif, associable , trouillard ( bref un amour )
Il y a un autre dicton qui dit : " Les opposés s'attirent ."Cela doit marcher tout de même pour Virgule et Réglisse.

**********************************************************************

Le temps qui passe


jeudi 13 juillet 2006, 11:49

Le temps efface les blessures et la douleur . Je pense que c'est faux. Mais il a le mérite au moins de nous habituer à nos blessures et à notre douleur.
Cela fait deux , trois mois maintenant que l'on sait que Réglisse a la leucose. Elle est et sera toujours là, on ne sait pas d'illusions. Et pourtant, comme on aimerait sans faire des illusions ...
Les jours défilent et ne ressemblent pas. La preuve, Gribouille , un petit chartreux est venu pour combler la perte de Bledart auprès de Poupoune. Il a conquis tous les coeurs et abattu tous les murs de réticence de la part des uns et des autres. En effet, avec Réglisse porteur de la leucose, il ne doivent pas être en contact avant un mois. Et le pauvre Réglisse qui aimerait tant jouer avec le petit chaton. Il ne comprend pas pourquoi on ne le laisse pas s'approcher. Ce petit coeur d'or ne comprend pas qu'il peut transmettre un véritable poison aux autres si on n'y prend pas garde. Le probléme est celui-là maintenant.
On devient méfiant , avec tous les chats que l'on croise à l'extérieur au point que l'on en arrive à refermer son coeur. C'est une erreur , on le sait . Et pourtant, l'envie de protéger ses chats est plus forte que tout.
Réglisse ne peut se rendre compte de son état pour l'instant . C'est nous qui sommes triste à sa place. Certaines fois , on le regarde et on est mélancolique . On se demande combien de temps on l'aura. Le plus longtemps possible , on espère. Et d'autres fois, on se dit qu'il est en si bonne santé que cela ne viendra pas avant très longtemps. Dans ces moments-là , on espère simplement que le temps nous donnera raison .

**********************************************************************

Un peu de fraicheur , le 6 Aout 2006


Chaud. Il a fait très chaud , ce mois de Juillet. Quel contraste avec ce début de mois qui rappelle un temps très automnal. Mais il y en a quelques uns qui ne se plaignent pas.
Réglisse en outre : Et oui, cette petite boule de  poil ne supporte pas la chaleur et elle  cherchait désespérément un peu de fraîcheur tout le mois de Juillet.
Maintenant , elle reprend ses habitudes hivernal. A la maison, les chats servent de Thermomètre : plus ils dorment en hauteur, plus le temps dehors se rafraichit. Je ne peux m'empêcher de le surveiller du coin de l'oeil. A-t-il son petit bourlet ? Oui, donc , il n'a pas maigri. Ses yeux ne sont-ils pas rougis ? Non, tant mieux.
On est à l'affût du moindre petit signe révélateur qui est signe du déclenchement de la maladie. Pour l'instant, tout se passe bien. Il se porte comme un charme et demande que l'on s'occupe de lui.
Bref, tout va bien pour l'instant et c'est tant mieux !